Bien choisir les arbustes décoratifs pour son jardin

arbustes décoratifs

Il existe quelques critères à respecter lors du choix d’un arbuste. La taille du jardin, les feuillages, la périodicité, etc en font partie. Il ne faut pas aussi oublier de bien veiller à une harmonisation en général. La meilleure façon d’avoir un beau jardin, c’est de miser sur l’intemporel : fleurs à la belle saison, feuillage persistant et de belles couleurs en automne.

Les feuillages

On a le choix entre les feuillages caducs et les feuillages persistants. En effet, la périodicité des feuillages tient une place non-négligeable dans le choix. Cela permet d’avoir une vision de l’allure du jardin au fil des saisons.

En outre, les feuillages caducs offrent un jardin dynamique, car ils ne sont pas les mêmes pendant toute l’année. Ils ne supportent pas le froid et ont besoin d’un temps d’hibernation pendant l’hiver. Avec ce type d’arbuste, il est judicieux d’avoir d’autres plantes qui réagissent contrairement pour garder un beau jardin peu importe la saison.

En revanche, les arbustes à feuillages persistants sont, comme son nom l’indique, intemporels. Ses feuilles supportent aussi bien le froid que la chaleur. Ils offrent une belle touche de verdure toute l’année. En plus, ce type d’arbuste supporte la vie à l’ombre.

Le plan d’aménagement

Il ne faut pas oublier que les arbustes ne réagissent par tous pareils au soleil. Si certains l’aiment bien, d’autre ne le supporte pas. Il est donc important de bien vérifier l’ombrage qui donne sur l’arbuste lors du choix de l’emplacement. Dans la catégorie des arbustes qui aiment le soleil, on peut citer l’hortensia et l’hamamélis. Contrairement à eux, le magnolia préfère l’ombre total.

Par ailleurs, il faut penser à la nature du sol. Les azalées, par exemple, se développent bien sur un sol acide. Le laurier et la rose, en revanche, préfèrent un sol humifère. Enfin, pour ce qui est du sol sableux, on peut avoir des lauriers sauce ou des chevreuils.

Il ne faut pas oublier que certaines plantes comme seringats et les azalées ont besoin de beaucoup d’espace pour bien se développer. En effet, ces massifs nécessitent du volume et de la continuité. Encore, il faut se rappeler qu’on a les massifs d’ombres et les massifs printaniers.

La forme et la couleur

Il importe de rappeler qu’il vaut mieux associer les feuillages persistants avec des feuillages caducs pour avoir un beau coloris toute l’année. Pour ce qui est de la forme, on peut les catégoriser en 4 : on a le pleureur, l’élancé, l’arrondi ou l’étalé.

Pour la couleur, un arbuste blanc ou gris est parfait au bord d’un point d’eau. De plus, un arbuste doré donne de l’énergie et du vivant au jardin. Ce type d’arbuste est excellent pour mettre en valeur un élément du jardin à condition d’être placé derrière celui-ci. Un arbuste argenté, en revanche est à mettre entre deux arbustes dont les couleurs ne vont pas très bien ensembles.

Aussi, la couleur neutre est-elle une valeur sûre. De plus, elle est idéale pour camoufler une partie du jardin. Le but est d’avoir une allure simple qui ne retient pas l’attention. Pour l’association de couleurs, il ne faut pas hésiter d’écouter son coup de cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *