Jardinage : que faut-il savoir sur les pièges jaunes à insectes ?

Jardinage  que faut-il savoir sur les pièges jaunes à insectes 

Les pièges à insectes jaunes ne cessent de gagnant en popularité. Ces autocollants aux couleurs chatoyants attirent les frelons, mouches et autres bestioles qui squattent votre maison. Ils sont aussi parfaits pour se débarrasser des intrus dans la véranda ou l’abri de jardin. Voici ce que vous devez savoir concernant cette ingénieuse invention.

De nombreux insectes confondent les pièges jaunes aux fleurs

Comme leur nom l’indique, les pièges jaunes servent principalement à leurrer les parasites aillés qui cherchent à envahir votre maison. Ce dispositif convient pour l’intérieur, mais reste également d’une redoutable efficacité pour l’extérieur. Il assure la sécurité du potager. Certaines mouches ont la fâcheuse habitude de dévorer les tomates et autres fruits dans le jardin. Si vous vous demandez pourquoi un simple autocollant jaune devient irrésistible pour les insectes, sachez que les bestioles aiment cette couleur. Ils la confondent avec les pétales de même style. C’est notamment le cas du pissenlit et du colza. Quoi qu’il en soit, cette attirance découle de leur penchant pour les fleurs chargées de pollen. Malgré eux, ces espèces ailées contribuent à la reproduction des végétaux. Ils convoitent surtout le nectar qui abonde dans les parties terminales les plus voyantes.

Il faut prêter attention aux espèces attrapées par le subterfuge

De nombreux utilisateurs apprennent avec ces pièges que des insectes insoupçonnés rôdent dans les parages. À l’instar du frelon asiatique, ces animaux peuvent présenter un danger pour l’être humain. Chez les personnes allergiques, le choc prophylactique peut être fatal après une seule piqûre. Ainsi, pour ceux qui disent que ces plaques gluantes constituent de la tyrannie envers les plus petits que soi, il faudra considérer les dégâts qu’ils occasionnent. Cela dit, il est conseillé d’utiliser ces pièges mortels à bon escient. Si vous constatez que ce sont surtout les abeilles qui s’y collent, autant arrêter tout de suite et passer à une méthode répulsive. L’idéal serait d’opter pour des moyens naturels. Seb jardin vous apporte davantage d’éclairages sur les produits bios à essayer en tant qu’insecticide. Parfois, il suffit d’utiliser un piège avec du vinaigre ou bien du sucre.

Ces dispositifs restent d’une étonnante simplicité

L’utilisation des pièges jaunes à insectes se fait en deux temps trois mouvements. Vous trouvez ces dispositifs dans la grande distribution. L’emballage inclut un mode d’emploi. De toutes les manières, vous pourrez comprendre leur fonctionnement sans effort. Commencez par retirer le film protecteur recouvrant la partie gluante avec beaucoup d’attentions. Puis positionner le leur à un endroit stratégique. Si vous devez épargner vos tomates des agresseurs à 8 pattes, mettez les plaques à leur côté. Vous verrez que des colonies de pucerons et une flopée de mouches ont voulu se servir de vos beaux fruits comme plat de résistance. Ils peuvent aussi s’attaquer à d’autres plantes qui vous tiennent à cœur. La pyrale de buis est également une espèce ravageuse. Vous devriez vous méfier de ce papillon d’apparence inoffensive. Quoi qu’il en soit, un seul piège un peu plus grand que la taille d’une paume suffit à sécuriser 50 min 2 s Tenez compte de ce détail lors de l’installation des dispositifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *