Bien entretenir les plantes de son jardin en quelques étapes

entretenir les plantes de son jardin

La réussite de l’effet décoratif du jardin repose dans son entretien. En effet, le jardin peut vite devenir brouillon quand on n’en prend pas soin. Il faut également trouver un bon rythme pour éviter que le jardin soit plus de dépendant de l’intervention humaine pour s’entretenir. On doit aussi respecter son écosystème tout comme la peau et tout autre organisme vivant.

Bien choisir les plantes

L’entretien du jardin commence par choisir la bonne plante. Ceci dit, la plante la mieux adaptée au mode de vie de son propriétaire ainsi que le climat. En effet, certaines plantes nécessitent plus de soins que d’autres. Qui dit soin dit temps. Il est donc important de décider par rapport au temps qu’on aura alloué au jardinage.

Il existe plusieurs plantes à bulbes qui sont pratiques et faciles à entretenir. On peut citer les narcisses, les jacinthes, les jonquilles, le crocus ou encore l’ail des ours. Il suffit de les planter avant l’hiver pour profiter des fleurs au printemps. Les arbustes au feuillage persistant sont également une intéressante option, car on n’a pas besoin de les tailler pour s’épanouir.

Tailler les plantes

Il est judicieux de tailler régulièrement la haie, les arbres et la pelouse. Non seulement ce geste est esthétique, mais il est aussi intéressant pour épaissir les plantes. C’est valable surtout pour la haie qui est mieux avec beaucoup de volumes.

De plus, il est recommandé de tailler les arbres et les haies 2 fois par an. Toutefois, faire attention à ne pas les couper quand il fait trop chaud ou trop froid. Il vaut mieux privilégier le printemps et l’automne. A ces périodes, les plantes ne sont pas fragilisées même si on les coupe et elles ne risquent pas de mourir.

Faire un bon compost

Une étape cruciale de l’entretien du jardin est bien sûr la nutrition. Comme tout être vivant, les plantes ont besoin de se nourrir, mais pas n’importe comment. Il est conseillé de fabriquer son compost soi-même pour être sûr des ingrédients présents. On va le mélanger avec un peu de terre pour bien équilibrer le volume de nutriments.

En effet, il existe certains éléments qu’on ne doit pas mettre dans un compost. Notamment, le citron, car c’est trop acide. Eviter les mouchoirs, car ils contiennent de l’encre. Il en est de même pour les charbons de barbecue ou encore l’ail en grande quantité. Un compost contenant l’un de ces ingrédients peut donner le contraire du résultat escompté.

Non aux insectes

Si certains insectes sont nécessaires à la pollinisation comme le papillon, d’autres sont nuisibles et méritent d’être éliminés. Ils détruisent les arbres et les arbustes et risquent même de les tuer s’ils ne sont pas pris en charge à temps.

Pour ce faire, il est conseillé de faire appel à des spécialistes. Ils sauront faire la différence entre les mauvais et les bons insectes. En plus, ils peuvent déplacer les bons insectes le temps du traitement. Cette étape est importante, car les insectes inutiles peuvent présenter un danger pour les animaux de compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *